Thursday, September 04, 2008

J'écoute assez peu la radio

...mais , en voiture , toujours, pour rester connecté avec un petit monde un peu moins (quoique)enserré dans son étau que par exemple la télévision qui ,à tout jamais me semble perdue pour la science.bref, on s'en fout de tout ça , je voulais en venir à ce phénomène expérimenté bien des fois , une découverte qui me semble exceptionnelle , Je pénètre avec nonchalance dans mon véhicule personnel (attention , je ne suis pas fermement opposé au covoiturage)j'allume la radio, ou devrais-je dire qu'elle s'allume d'elle-même ,élégante machine.Et j'y découvre (ça arrive parfois ) un brin de musique qui me semble indispensable, magnifique, renversant, inattendu, je ne sortirai de ma voiture à aucun prix avant d'avoir entendu le nom des coupables, la traversé d'un tunnel nous serait fatal,on empruntera donc les voies à l'air libre même si elles sont engorgées.
ET, jamais , au grand jamais , lorsque je pose sur la platine dans le confort moderne d'un appartement , je ne retrouve cette sensation intacte

Des Questions:
La compression radiophonique ?
paysage traversé ?
Le son dans la voiture ?
la conjonction conduire+écouter ?
la découverte les yeux bandés(dans les limite de la sécurité routière, ou listen without prejudice comme l'énonçait le philosophe George Michael ?
l'impossibilité d'écouter autre chose à ce moment-là ?
Le phénomène "tombé du ciel"?
la curiosité(mère de tous les vices on le sait bien
??????????

4 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Considérant qu'aucune des solutions proposées soit sérieusement envisageable, le mieux ça va etre d'écouter les disques dans la voiture ....peut-etre meme habiter dedans, ca fera des économies.

7:50 AM  
Blogger Virginie Gervais-Marchal alias niniegm said...

C'est un sentiment que je connais bien...je dirais que c'est une association d'une musique qui fait écho au même instant qu'un entourage visuel qui nous apaise tellement profondément que tous les sens sont aiguisés là tout de suite...c'est peut être ce que savent faire les compositeurs de musique de film...

Le désarrois...au moment où untel qui partage notre vie a un truc super important à dire sans voir dans quelle autre dimension nous sommes entrés...

5:17 PM  
Anonymous Anonymous said...

toute perception est liée au contexte...dans un supermarché avec le bruit des caisses enregistreuses vous auriez peut être envie de danser!!?

2:18 PM  
Anonymous Anonymous said...

ah je vois bien ce que tu veux dire!! j'ai moi-même , par hasard, découvert Drew Minter en faisant la vaisselle un dimanche matin.. et, oui ça m'arrive de rester dans ma voiture jusqu'à la fin du titre de noter l'heure eet d'aller pêcher les infos sur le site, ensuite..

11:05 AM  

Post a Comment

<< Home