Sunday, September 02, 2007

militons

Si nous jouions ensemble au jeu de la poubelle des mots et expressions qui chaque jour enterrent un peu plus la finesse de notre nuancier émotionnel et deviennent le 501 de nos expressions
(mais qu'ai-je donc ce soir ? trop de café peut-être)

-C'est Juste Enorme (un des pires et des plus tenaces )
-ça le fait grave (un peu usagé mais souvent porté négligemment
Je commence par ces deux que je chéris et je vous passe la main , je prépare l'insecticide

7 Comments:

Anonymous baptiste said...

au rebut, sur le champ :
"Faut aimer", variation du déjà immonde "Chacun ses goûts".
"Mortel"
"Quoi" intercallé à intervalles réguliers, comme une virgule sonore, et quel son...
"tu vois ?"
"t'es où?"
à suivre...

5:05 AM  
Blogger yvinek said...

Le "t'es où "est à éradiquer d'urgence , nocif pour le cortex préfrontal...

4:28 PM  
Anonymous sophie said...

en cette periode post-tele-realite-estival-et-pre-tele-realite-hivernale, une expression fabriquer pour fantasmer un avenir incertain: "Maintenant C'EST QUE DU BONHEUR" merci a steve, loanna, gertrude, roberto, gregory, matthieu...

6:09 AM  
Anonymous sophie said...

et aussi "alors voila" comme étant la ponctuation qu'un conversation dûment argumenté

6:13 AM  
Anonymous quincophonie said...

à la marge du sujet :

"y a pas de mal à s'faire du bien" qui finit plus tard par un résigné "faut bien mourir de quelque chose" :))

1:24 AM  
Blogger yvinek said...

Encore , encore

2:52 PM  
Anonymous LFO said...

Je trouve "à très vite"qui a pas mal remplacé "à bientot" très énervant à tout point de vue

10:04 AM  

Post a Comment

<< Home