Saturday, April 14, 2012

intelligent

En ce moment, peut-être les effets d'une campagne électorale désolante, comment ne pas avoir envie de devenir plus intelligent , de mieux s 'armer contre ces effets de manche effrayants , contre une société du spectacle arrivée ( on l 'espère) à la fin d'une ère . Il serait temps, si l'on veut que l'idée de politique ne disparaisse à tout jamais, que l'on donne de l'importance à tous ceux qui font les choses par défaut , par dépit et dans l'idée d'une politique du moins pire .De ceux qui ont perdu la boussole de leurs convictions et qui avancent dans la pénombre d'un monde qui ne les comprend plus .En ce sens ,il n 'est guère surprenant que la comptabilisation des bulletins blancs ( ceux qui expriment une conscience politique mais un un désaccord avec les propositions qui nous sont faîtes ) passe à l 'as depuis si longtemps . De qui se moque-t-on,quelle est le sens d'une démocratie qui se permet d'ignorer l 'existence d'un désaccord ? Il faut réfléchir à cette question , sérieusement , il ne s'agit pas d'un enjeu mineur .
Alors en ce moment , l 'antidote, ou plutôt le kit de survie , c'est fuir tout contact télévisuel ,peu de presse ou alors bien choisie , lire Hannah Arendt, Arno Schmidt, Chomsky, Norman Baillergeon,Lucie Aubrac, Pessoa, Borges,Cortazar et manger de temps à autre un macaron de bonne confection.Ne l'oublions pas .

1 Comments:

Blogger GiZeus said...

Trublions certes, et trublions de l'angoisse aussi. La politique aujourd'hui affaiblit l'homme, le vainqueur sera celui qui manipulera le mieux les gens par ses plus bas instincts.

Pour cela un seul remède : le fameux macaron :D

1:09 AM  

Post a Comment

<< Home